• Règlements
• Contexte
• Staff
• Groupes
• Fiche de Présentations
Celestial Empire

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 La sorcière et le démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarFrene Ross

Fleuriste
Fleuriste




MessageSujet: La sorcière et le démon   Sam 22 Jan - 18:02

    Frêne marchait tranquillement dans la rue marchande d'Édimbourg, un bouquet de chrysanthèmes dans les mains. Elle cherchait une boutique plutôt particulière. Il s'agissait d'une boutique de croque mort. Ce n'était pas le genre d'endroit où on se rendait volontiers d'habitude, mais aujourd'hui, elle n'avait pas vraiment le choix. Il s'agissait d'une commande d'un très vieil ami de son père. Il vivait autrefois en Angleterre et était parti après avoir épousé sa femme, il y a de cela maintenant quarante ans. Malheureusement, aujourd'hui, cette dernière était morte et pour lui rendre un dernier hommage, Thomas avait insisté pour que sa fille dépose à ses pieds les plus belles chrysanthèmes qu'elle avait fait poussées.

    La jeune femme tenait donc avec la plus grande précaution le bouquet de fleurs blanches. Elle repéra finalement la fameuse boutique. Répriment un frisson de crainte dût à ce lieu morbide, elle inspira un bon coup et rentra dans la bâtiment. La pièce d'entrée était petite et sombre. Il n'y avait pas la moindre décoration. Frêne déglutit avec difficulté. Elle avait horreur de ce genre d'endroit. Elle ne voulait qu'une chose, déposé son précieux bouquet et partir aussitôt.

    Elle s'approcha du comptoir. Personne à l'horizon. D'une voix qu'elle voulut ferme, elle appela quelqu'un.


    -Excusez moi, il n'y a personne? Je viens livrer un bouquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBélial

Apprenti croque-mort
Apprenti croque-mort




MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   Sam 22 Jan - 23:45

Je m'ennuyais fermement dans la boutique... Le "maître" m'avait dit de la tenir en son absence... Mais je me faisais chier... Je regardais la pendule. Le temps passait au ralentit. Je décidais finalement de partir me balader. Je ferais en sorte que mon absence ne soit pas trop longue. J'enfilais un long manteau noir et j'ouvrais la porte du magasin.
Après une petite balade de cinq minutes, je décidais de rentrer. Devant moi une jolie jeune fille s'avançait d'un pas ferme. Elle était vraiment mon style, j'avais bien envie de... l'aborder... Voyons ! A quoi pensiez-vous ? Elle tenait dans les bras un joli bouquet. Elle était plutôt bien habillée et ses formes semblaient généreuses. C'était une jolie proie si je me décidais à la pourchasser.
Au bout d'une centaine de mètres je la vis entrer dans le magasin. Dans mon magasin ! Enfin celui du maître ! J'étais plus que surpris. En plus je venais de réaliser que j'étais sortit sans fermer la porte, nan ce n'était pas que ça me gênait que le maitre soit volé mais juste que s'il l'était, je perdrais sûrement mon boulot.
J'entrais derrière elle. Elle ne remarquait pas ma présence. Elle dit devant le comptoir :


_"Excusez moi, il n'y a personne? Je viens livrer un bouquet."


Doucement je me penchais à son oreille et doucement je murmurais :


_"Je peux vous aider ?"

Je la graciais d'un magnifique sourire : doux et chaleureux. Elle ne s'attendait probablement pas à ça dans une telle boutique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarFrene Ross

Fleuriste
Fleuriste




MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   Mer 26 Jan - 12:53

    L'endroit était vraiment cloque. Frêne était sur le nerf. Elle sentait qu'au moindre petit bruit, elle sursauterait et qu'au moindre frôlement, elle crierait. Comment pouvait-on travailler dans un tel lieu. Son magasin, à elle, était lumineux, rempli de fleurs colorés et sentait bon leur parfum. Ici, on pouvait sentir la puanteur des cadavres restés trop longtemps et qui commençaient leur décomposition. Cela lui donnait la nausée.

    Alors qu'elle allait appelé de nouveau, un souffle se fit sentir à son oreille tandis qu'un murmure lui demandait si il pouvait l'aider. Mais ce murmure eut l'effet d'un cri pour la jeune femme et, surprise, elle se retourna en poussant un hurlement et en balançant sa mains sur la joue de l'homme qui apparemment ne s'y attendait pas. Elle recula d'un pas, cherchant en s'éloignant à retrouver le contrôle d'elle même. Une fois son souffle redevenu normal, elle se rendit compte de son geste, ce qui firent rougir ses joues.


    -Je...je suis désolé. Vous m'avez surprise. Je n'avais pas l'intention de vous frapper. Veuillez m'excuser.

    Apparemment, il n'avait pas pris son geste mal car il souriait. Cela rassura Frêne...environ cinq secondes. Sans savoir pourquoi, son estomac se noua, comme lors d'un grand stresse. L'homme, pourtant fort beau, il fallait le reconnaître, et chaleureux, lui semblait d'un coup menaçant. Quelque chose en lui lui soufflait de faire attention.

    -Je viens amener un bouquet pour Mme Hall.


Dernière édition par Frene Ross le Mar 8 Fév - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBélial

Apprenti croque-mort
Apprenti croque-mort




MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   Mer 26 Jan - 15:12

Je n'eus pas ma réponse tout de suite... De surprise la jeune fille m'avait giflé. Bien qu'il m'avait fallu dix secondes pour comprendre la raison de son geste (le temps que ça monte au cerveau), je n'avais pas affiché d'air contrarié. Peut-être que j'avais laisser paraître la souffrance sur mon visage, mais ça ne devait être que pour une fraction de seconde. Déjà parce qu'elle ne m'avait pas fait vraiment mal mais aussi parce que quoi qu'il en soit une baffe reste une baffe, ce n'est pas une caresse. Et les femmes lorsqu'elles sont agressées peuvent être bien plus forte qu'elles le croient. Mais il y avait chez elle une force plus grande que les autres humaines que j'avais hum... rencontré ?
Après quelques secondes, je la vis piquer un fard. Plus écarlate qu'une écrevisse elle s'excusa pour son geste. Je souriais maintenant. Il ne fallait pas que je reste naturel. Je me forçais à sourire.
Bien que la voir hésiter et rougir devenait amusant. J'étais déjà entrain de planifier la manière de la faire tomber sous le charme le plus rapidement possible. Mais plus je la regardais et sentais sa présence plus elle me semblait louche. Il y avait comme quelque chose en elle de différent. Je n'aimais pas beaucoup ça. Mais je ne reculerais devant rien. Je voulais m'amuser avec elle à la base et pourquoi je ne le ferais pas à cause d'une impression ? Finalement, elle réussit à me dire la raison de sa venue. En réalité, le beau bouquet qu'elle tenait dans les mains était destiné à Madame Hall, son corps était "exposé" dans la pièce d'à côté. Pour le moment, mon maître était partit chercher certains outils qu'il lui fallait pour terminer le cercueil.
J'avais longuement cru que personne ne viendrait voir la dame puisque je n'avais aucune visite. Tant pis, c'était plus drôle de voir un cadavre à qui personne ne rendait visite. Mais malheureusement cette jeune fille était arrivé. Donc il y avait au moins une personne sur cette terre qui se souciait d'elle.


_"Je vois... Eh bien toutes mes condoléances... veuillez me suivre, si vous désirez la voir une dernière fois."

Je lui ouvrais la porte. Je croyais que la jeune fille était une parente de la dame. Je faisais l'air le plus triste et désolé pour elle. Cependant, la voyant hésiter je me repris :

_"A moins que la vue de son corps inerte soit trop douloureux pour vous. Dans ce cas, je peux m'en charger."


Je regardais ailleurs d'un air triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarFrene Ross

Fleuriste
Fleuriste




MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   Mar 8 Fév - 1:05

    Pendant que je parlais, je le sentais son regard brulant posait sur moi. Il m'observait, me détaillait. Ça me m'était horriblement mal à l'aise, surtout à cause du lieu où je me trouvais. Mais pas question de me laisser faire, ni de montrer encore plus mon mal être. Ce n'était pas mon style d'être comme ça. Je me redressais, reprenant une expression neutre, avec un petit sourire histoire de ne pas lui faire croire que je n'étais pas bien. Il me présenta ses condoléances qui me parurent faux. Je répondis d'une voix cassante.

    -Ce n'est pas une de mes connaissances. Je ne fais qu'apporter ce bouquet de la part de mon père.

    Je ne sais pas pourquoi j'avais dit ça. Peut-être parce que je n'aimais pas qu'on se fourvoie sur la raison de ma présence ici. Où peut-être parce que je voulais lui faire ravaler son petit sourire qui commençait à m'énerver. Mon vrai caractère commençait à reprendre le dessus. Il fallait que je me calme tout de suite. Mais il ne m'aidait pas. Il me proposa de déposer mon bouquet à ma place car j'aurais pu être choqué à la vue du cadavre. Même si je ne voulais pas le voir, je ne voulais pas non plus montrer à cet homme un signe de faiblesse. Sans répondre, je passais à côté de lui pour entrer dans la pièce. La femme était allongé là, les yeux clos, les mains regroupé sur son ventre. Elle était si belle, dans la mort. Et elle semblait si jeune. Quelle tristesse de perdre la vie à cet âge alors qu'elle aurait pu vivre encore des choses merveilleuse.

    Je m'approchais doucement de son corps, déposant délicatement le bouquet entre ses mains, puis m'agenouiller pour murmurer une petite prière pour que son âme parte au paradis. Après un signe de croix, comme on me l'avait appris quand j'allais à l'église, je me redressais et sortis de la salle. Je me tournais vers l'homme étrange.


    -Merci beaucoup Monsieur. Au revoir.

    Sur ces mots, je me dirigeais vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBélial

Apprenti croque-mort
Apprenti croque-mort




MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   Lun 14 Fév - 4:15

Lorsqu'elle me dit que Madame Hall n'était même pas une de ces connaissances, je fus un petit peu surpris. J'avais pensé qu'elle l'avait au moins déjà vu ou bien qu'elle lui avait au moins dit quelques mots. Mais à priori, je m'étais bien trompé. Comme quoi, même l'un des quatre princes démoniaques pouvait se gourer complètement sur certains points. Cependant, ce ne fût pas tant le fait qu'elle me dit ne pas la connaître qui me surpris mais surtout le fait qu'elle dise cette phrase d'une façon aussi... sèche ? Oui c'était le terme.
Elle semblait si sure d'elle lorsqu'elle entrait dans la pièce que je continuais dans l'étonnement.
Mais vu l'expression qui apparut sur son visage, je me doutais que le fait qu'elle entre dans cette pièce était juste pour me montrer qu'elle pouvait soutenir la vue de la défunte femme.
Elle dégageait une force assez incroyable lorsqu'elle passa devant moi. Je me demandais si elle allait craqué et verser une larme même si elle ne connaissait pas la pauvre dame. Mais finalement elle tînt bon. Elle ne fît que murmurer quelques mots. Que je ne parvins pas à comprendre mais dont je devinais le sens.
Il devait sûrement s'agir de quelques prières.
Rha... Je n'aimais pas ça. Ca me donnait mal aux oreilles plutôt qu'autre chose. Parfois certaines personnes essayaient de faire des rituels ou des prières en notre nom (nous les princes des ténèbres) mais ça m'ennuyait plutôt qu'autre chose. Je trouvais ça ridicule. Je préférais qu'ils se fassent souffrir plutôt qu'ils fassent souffrir nos pauvres oreilles en nous implorant.

Elle fît un signe de croix et je baissais la tête. Lorsque je voyais une croix ou bien quelqu'un en faire le geste, j'avais toujours l'impression que mon corps brûlait. Et qu'au plus profond de mon être j'avais envie de hurler.

Elle me saluait pour me dire au revoir et s'avançait vers la porte.

Là, j'aurais logiquement dût la laisser partir mais finalement quelque chose se passa en moi. Peut-être que je n'avais pas envie de continuer à trainer seul et à m'ennuyer et que bien que les choses qu'elle disait et faisait m'embêter plutôt : je ne m'ennuyais pas...

J'attrapais le poignet de la jeune femme.


_"Excusez-moi... Pourriez-vous signer ce registre ?"


Disais-je en tendant la main vers le bureau ou un livre décoré occupé la place centrale.
Il fallait tout de même que je fasse ce que mon maître m'avait demander de faire et il tenait à ce que toutes les visites quel qu'elles soient, soient répertoriées dans ce bouquin.
Maintenant il fallait que je trouve quelque chose pour que je puisse continuer la discussion. Puisque je remarquais qu'elle avait un certain mal aise ici, j'aurais peut-être plus de chance si je lui parlais autre part. Pour une fois ce n'était pas une proie facile et je comptais bien la gagner quand même. Mais je ne pourrais pas faire grand chose tant qu'elle serait mal à l'aise.


_"Oserais-je vous demander si vous étiez l'auteur de ce bouquet ?"

Je ne savais pas trop quoi dire et je voulais continuer la discussion qui pour l'instant semblait... difficile à engager. En regardant le bouquet, je l'avais trouvé plutôt bien fait. Et en sachant qu'elle ne venait que livrer celui-ci et n'avait aucun lien avec la pauvre dame je me disais qu'elle devait être un genre de fleuriste... Mais ce n'était que par quelques observations et j'avais peur de me planter. Mais il fallait que je me lance si je voulais la revoir et continuer à la charmer. Puisqu'à priori elle était plus que difficile à obtenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La sorcière et le démon   

Revenir en haut Aller en bas
 

La sorcière et le démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestial Empire :: L'Ecosse :: Édimbourg :: Rue marchande :: Croque mort-